Justice: La FTF soutient son coach

0
77

Cité dans une affaire de transferts frauduleux de joueurs de Strasbourg entre 1998 et 2003, Claude Leroy risque la prison. Le procureur du tribunal en charge de l’affaire a requis deux ans de prison dont 18 mois avec sursis contre le sélectionneur des éperviers. La fédération Togolaise de Football dans par l’entremise de son président, Guy Akpovy a exprimé son soutien à son sélectionneur

« Je vous exprime tout le soutien du Comité Exécutif de la Fédération Togolaise de Football face à l’épreuve que vous traversez. Nous restons attentifs aux développements dans ce dossier, et espérons que vous, vous en tirerez bien, convaincu de votre attachement au respect de l’éthique dans le football » a déclaré Guy Akpovy au coach des éperviers. L’actuel sélectionneur des éperviers qui a fait preuve «  d’une légèreté blâmable » selon le représentant du ministère public, avoue ne pas maîtriser les lois qui régissent les transferts à cette époque

Si le jugement est attendu le 13 Septembre prochain, plusieurs togolais se posent des questions sur l’avenir  des éperviers si la sentence est confirmée  par le tribunal en charge du dossier . Mais le technicien français reste confiant « Le combat continue et nous allons poursuivre le travail pour amener le football togolais le plus haut possible »  a répondu Claude Leroy à la FTF

Pour l’heure, Claude Leroy est retourné en France après le match nul(2-2) des éperviers à Monrovia face au Libéria

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.