Les éperviers du Togo ont effectué cet après midi au stade municipal de Lomé,  leur première séance d’entraînement  sous la houlette de leur sélectionneur, Claude Leroy. Une première séance qui rentre dans le cadre des préparatifs de la rencontre de la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017 que les éperviers livrent face au Djibouti le 4 Septembre prochain au stade de Kégué.

Emmanuel Adébayor ,Donou Kokou, Ouro-Sama et Djene Dakonam ont rejoint la troupe . Le reste du groupe est attendu ce soir. 

Djibouti est une équipe qui paraît moins armée que le Togo mais le technicien français veut   «  faire prendre conscience aux joueurs qu’il n’y a pas de match facile, que si Djibouti à priori est considéré comme un peu inférieur à nous et si on pense qu’on aura juste à se présenter sur le terrain pour gagner ce match, on se trompe »

La séance de cet après-midi démarrée à 17h 00 GMT a été écourtée pour manque d’éclairage et c’était le fait marquant « On est obligé d’arrêter la séance d’entraînement parce qu’il n’y avait plus de lumière. Ce qui paraît compliqué pour une équipe nationale de terminer quinze minutes avant la fin d’une séance d’entrainement alors que c’est l’heure à laquelle ,on va jouer » a déclaré Claude Leroy à la fin de la séance.

La qualification paraît compliquée pour les éperviers qui doivent absolument battre Djibouti tout en espérant un match nul et vierge entre la Tunisie et le Libéria ou attendre un faux pas du Burkina Faso, de l’Ouganda ,du Cap Vert ou encore du Bénin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.