Advertisement
mardi, 17 juillet 2018
1ère Division Non classé

D1: Le parcours du champion Koroki fc de Tchamba, un sacre historique.

©togofoot.info-(Lomé, le 07 Juillet 2018)-Démarré le 18 septembre  2017 dernier, le championnat national de football de première division a connu son épilogue le 1er Juillet avec les matches de l’ultime journée disputés sur l’ensemble du territoire national. À l’arrivée, le club Koroki Mètètè de Tchamba  déjoue tous les pronostics et termine sur la plus haute marche du podium devant les gros calibres du championnat togolais. Retour sur le parcours du champion.

Tout est bien qui finit bien, dixit l’adage populaire. Les joueurs, staffs, dirigeants, supporters et les sympathisants du club Koroki de Tchamba sont en liesse et pour cause, leur club de coeur Koroki Mètètè de Tchamba vient de remporter le titre de champion de la saison 2017-2018 du championnat national de football de première division à la grande surprise générale de tous. Et pourtant, l’ambition des dirigeants de cette équipe était si modeste que personne ne pouvait prévoir leur sacre. Le staff mis en place avait pour objectif de ne pas décrocher du podium. De cet objectif modeste, les poulains du coach Maurice Noutsoudjin ont commencé à glisser vers de grandes ambitions en gagnant des matches importants à domicile qu’à l’extérieur. Au fil des journées, les protégés du président El Hadj Agbere Sanounou se sont frayés un chemin d’or qui mène à la gloire en toute discrétion. Ils termineront ainsi donc la phase aller du championnat en tête du classement devant Gomido de Kpalimé, Semassi de Sokodé, l’As Togo-Port de Lomé et Dyto de Lomé avec 9 victoires, 5 nuls et une seule défaite, soit au total 32 points. Un résultat satisfaisant qui s’explique par la stabilité autour de l’équipe et de l’opportunisme des joueurs doublés du savoir-faire du technicien Maurice Noutsoudjin. Sans un véritable meneur de jeu, Koroki s’en est remis à l’opportunisme de tous. Dans toutes les rencontres, le salut pouvait venir de n’importe qui. Ayara, Amoussa Salami, Evoda Juste, Sokpa Didier, Damadou Franck et autre  Soumanou Fadil sont les portes flambeaux de cette formation de Koroki.

Après la trêve, le capitaine Fofana Ousmane et ses coéquipiers ont repris le chemin de la compétition avec plus d’envie et de détermination. Tous les matches étaient pris au sérieux. Que se soient, Semassi de Sokodé, Gomido de Kpalimé, l’As Togo-Port de Lomé, l’As OTR de Lomé, Anges de Notsè, Asko de Kara en passant par Asck, Espoir du Zio, Gbikinti de Bassar, Foadan de Dapaong, Unisport de kouloundè, Koroki n’a toujours pas tremblé. Dans plusieurs matches, le tarif minimum d’1 but à 0 a été toujours respecté. Lors de la phase retour, les Archers de Tchamba ont obtenu 8 victoires dont 6 à domicile, 2 matches nuls et 5 défaites à l’extérieur. Soit un total de 26 points.

Les quelques faux pas enregistrés ont été vite réparés surtout avec les contre-performances des potentiels candidats au titre. Sans trembler, Koroki remporte son duel décisif face à Agaza de Lomé lors de l’avant dernière journée à Tchamba sur un score de 2 buts à 0. Une dernière victoire de la saison qui permet aux poulains du coach Maurice Noutsoudjin de s’installer confortablement dans leur fauteuil de leader avec 58 points au compteur, synonyme du sacre historique malgré la défaite de l’ultime journée face à Dyto(2-0).

En somme, à l’issue des 30 journées de championnat, Koroki a marqué 29 buts contre 13 buts encaissés. Soit 1,03 but par match.

À noter que le meilleur buteur du club est Assouma Salami avec 5 réalisations. Une statistique qui montre à suffisance que tous les joueurs impliqués ont marqué à tout moment.

Le titre de champion à présent acquis, Koroki doit vite se remobiliser pour envisager les énormes défis qui se dressent dorénavant devant lui. Faire tout pour se qualifier pour la ligue africaine des champions

Publier un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :