Advertisement
mercredi, 19 décembre 2018
Advertisement
Non classé

08 ans après son décès, retour sur la carrière de Tchangaï Massamesso

Originaire de Pagouda où il a effectué ses débuts dans l’équipe de NANZOU, TCHANGAÏ MASSAMESSO est passé par le club de BOUNDJA de Ketao avant de découvrir la première division togolaise avec ASKO de Kara en 1996, une année où il a connu une saison sans défaite avec à la clé le titre de champions.

Détenant plusieurs qualités , le défenseur des kondonnas de la Kozah quitte son club pour poser ses valises en Tunisie au CA BIZERTIN. Très doué, le jeune de 18 ans, va rejoindre l’équipe nationale pour sa première sélection le 11 août 1996 lors du déplacement des Eperviers au Congo. Calme, imposant et parfois buteur TCHANGAÏ MASSAMESSO était devenu incontournable au sein de la défense des Eperviers. il a également été un élément important lors de la glorieuse campagne des Eperviers en 2006 (qualification et participation à la Coupe du monde 2006).

Entre 1996 et 2008 l’ancien sociétaire d’ASKO de Kara est apparu 37 fois sous les couleurs de la Sélection nationale et à inscrit 5 buts dont 2 successivement au cours du premier tour des Coupes d’Afrique des Nations de 1998 face à la RDC et de 2000 face au Cameroun. Le défenseur togolais a évolué dans plusieurs clubs internationaux dont UDINESE (Italie), Nova Gorica en Slovénie, Al Nasr de Riyad en Arabie Saoudite (2006-2007), et son dernier club le SHENZHEN SHANQINGYIN (Chine).

En fin d’année 2009, l’international togolais annonce sa retraite et se lance dans le business. Après quelques jours d’hospitalisation au CHU Lomé Tokoin l’international togolais rend l’âme suite à un arrêt cardiaque le 08 août 2010 jour de ses 32 ans à Lomé. Marié, père de trois enfants TCHANGAÏ MASSAMESSO était cité dans une affaire de stupéfiants avant sa mort.

Passionnée du net, du foot  et du journalisme, j’ai créé en 2013,  togofoot.info pour relayer les infos sur le football togolais.  Grande fan des éperviers du Togo

2 Comments

Publier un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :