Advertisement
samedi, 22 septembre 2018
Interviews Tournois

Tournoi des centres de formation trophée Charles Tokplé:Florent Kataka, responsable du centre Swallows  » Mettre un projecteur sur le football de base au Togo. »

togofoot.info-(Lomé, le 08 Août  2018)- Depuis 4ans, les responsables du centre de football Swallows de Lomé ont initié un tournoi de football des jeunes pour promouvoir les talents des jeunes et surtout mettre un projecteur sur le football à la base au Togo. La phase nationale de cette 4ème édition qui a débuté le week-end dernier au stade municipal de Lomé va mettre en scelle 8 centres de formation venues des différentes régions du Togo.

La grande particularité de cette édition est la phase internationale qui va débuter à partir du 08 Septembre et prendre fin le 15 septembre prochain à Lomé avec la participation des académies issues de la sous-région à savoir le Ghana, le Bénin et la côte d’ivoire. Après le match d’ouverture de la phase nationale disputée dimanche au stade municipal de Lomé avec la défaite d’entrée du centre organisateur Swallows, Florent Kataka, administrateur dudit centre a livré ses impressions et ses objectifs à votre site

Florent Kataka parle de la concrétisation de plusieurs mois de travail

« Pour cette ouverture, je dirai que je suis content. C’est donc l’aboutissement d’un travail qui a débuté il y’a plus de 3 mois déjà. À Swallows, on prône la planification donc il faut se lever tôt pour faire une bonne organisation ce qui n’empêche pas qu’il y ait de petit décalage mais je crois qu’on a atteint notre objectif, on est content. Le but, c’est que cela ait lieu. Ça a commencé et on espère que ça va se poursuivre comme ça.

Loin d’être découragé par la défaite de son centre, il parle plutôt de la victoire du football à la base

Défaite de Swallows d’entrée oui, mais moi dans cette configuration je ne dois pas parler de Swallows. J’organise une compétition pour le football à la base et au-delà de cette compétition je veux un rassemblement de ces entités qui font la formation de la jeunesse et qui leur procurent ou leur véhiculent des valeurs. À travers cette transmission de valeur nous allons beaucoup insisté sur des exemples que les grands frères ont donnés. Vous avez eu tout à l’heure Charles Tokplé et c’est pour ça que nous avons marqué d’un sceau cette compétition en la nommant Charles Tokplé. Et donc défaite de Swallows oui, mais le football à la base gagne. Il faut grandir. Parfois on essaie de tuer ce qu’on appelle l’innovation mais aussi tuer l’ambition.

Installer un tournoi international de centres de formations et mettre en vitrine les jeunes joueurs du Togo

Quand tu veux faire certaines choses, on dit attend est-ce que tu peux ? Nous, notre philosophie c’est d’aller plus haut. Donc pour aller plus haut, il faut viser plus haut. Nous avons déjà fait la 4ème édition de « Charles Tokplé » et maintenant il faut montrer qu’on peut faire un tournoi international digne de ce nom au Togo. Nous avons déjà participé en tant que Swallows à un tournoi international et nous avons vu ce que ça a été. Nous avons vu ce qui n’a pas marché mais nous avons appris de tout le monde. Moi-même récemment j’ai été au tournoi de Toulon pour voir ce qui se fait, s’inspirer et venir faire un tournoi international mais le but principal c’est de pouvoir mettre un projecteur sur le football à la base au Togo. Quand les blancs viennent aujourd’hui ils vont où ? En côte d’ivoire, au Sénégal, au Ghana. Ils disent que c’est là-bas qu’il y’a de bons jeunes joueurs mais au Togo aussi il y en a. Donc pour ce tournoi international, nous allons inviter les autres pays pour qu’ils le sachent et nous allons aussi inviter les agents de joueurs. Aujourd’hui même, il y’a eu des agents de joueurs. Donc ses agents qui nous ont promis arriver et qui ont été accrédités, ils vont venir voir qu’il y’a aussi des talents au Togo qu’il faut promouvoir. Le Ghana, le Bénin et la côte d’ivoire ont promis arriver et j’espère qu’ils vont répondre à notre invitation. Toutes ces équipes seront logées, nourries et véhiculées par le centre Swallows. Il faut donc montrer aux gens que le Togo sait accueillir et à des structures adéquates pour accueillir ce type d’événements. »

A conclut Florent Kataka, l’administrateur du centre Swallows de Lomé.

À noter que les 4 équipes demi- finalistes de la phase nationale seront qualifiées pour la phase internationale qui débute du 08 au 15 septembre prochain à Lomé.

Publier un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :