Ouro Akoriko Sadate est de retour dans le nid des éperviers. Ecarté depuis un an par le sélectionneur national Claude Leroy, le défenseur d’Amazulu (D1 Afrique du Sud) revient en sélection dans un moment capital des éliminatoires de la CAN 2019.Il compte bien apporter son expérience  aux éperviers pour une victoire sur les fennecs le 18 Novembre prochain.

Sa dernière convocation remonte à Octobre 2017 face à l’Iran et depuis, le « policier » n’est plus revenu en sélection. Il a fallu attendre les forfaits de Djene Dakonam et Ouro Sama pour revoir le nom de Sadate sur une liste des éperviers. Et quand, on lui demande si la sélection ne lui a pas manqué, il répond sagement « Chaque joueur a envie de jouer pour son pays ».

Oui, Sadate a toujours porté fièrement le maillot des éperviers. Il a son actif ,34 sélections et 2 participations à la CAN avec le Togo. Des chiffres qui expliquent sa sérénité lorsqu’on évoque sa convocation face à l’Algérie « Je prépare ce match comme d’habitude, sans pression » a –t-il lâché à notre rédaction.

La rencontre du 18 Novembre prochain face à l’Algérie est celle de la dernière chance pour le Togo, un autre résultat autre que la victoire condamnerait les éperviers et Sadate le sait. Il va falloir donc être prêts et engagés «Nous devons être décisifs pour  gagner ce match » a ajouté le policier.

Même si, il a eu du mal à s’imposer en début de saison avec Amazulu à cause d’une blessure,  il a depuis, joué les 4 derniers matchs de son club.Son expérience est un atout considérable sur lequel pourra compter Claude Leroy dans cette rencontre fatidique face aux fennecs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.