Après la première assemblée générale et constitutive de l’Association des Académies de Football du Togo (2AFOOT-TOGO) en septembre dernier, le bureau provisoire de ladite association était encore en assemblée générale et statutaire le weekend dernier dans les locaux du centre Swallows de Lomé pour peaufiner les travaux devant aboutir à la mise en place des textes qui doivent régir la vie de ladite association. L’élaboration d’un règlement intérieur, une charte de bonne conduite et aussi les critères d’homologation des centres de formations du Togo étaient au centre de l’assemblée générale.

Étaient présents à cette deuxième assemblée générale, une quarantaine de centres de formation de football issue de toutes les régions du Togo dans le souci de doter leur jeune association des textes capables de mettre fin aux désordres constatés dans le monde des académies du Togo.

Pour le président du bureau provisoire Florent Kataka:

 » Il s’agit principalement d’avoir un règlement intérieur, une charte de bonne conduite et aussi définir les critères d’homologation des centres de formation. Parce qu’aujourd’hui, nous devons répondre à la question qui est centre de formation ? Qui est école de football ? Ou qui est tout simplement académies de football ?Donc ces critères vont préciser celà pour permettre au football à la base de décoller. Dès la première assemblée générale et constitutive, nous nous sommes mis au travail pour doter notre association des textes qui vont régir la vie de notre association. » A-t-il déclaré

Il n’a pas oublié de souligner l’importance d’une association des académies dans le sphère footballistique d’un pays

 Aujourd’hui, l’association des académies est nécessaire. Il fallait à un moment donné prendre les taureaux par les cornes parce qu’aucune association des centres de formation n’est reconnue par l’état. Et donc devant ce vide juridique, nous avons pris le devoir sur nous de se montrer plus organisé afin de pousser toutes les académies à avoir un agrément pour les inciter à fonctionner selon une sorte de déontologie afin de se montrer plus digne et plus organisé aux yeux de la FTF pour l’accompagner dans ses plans et stratégies pour le développement du football à la base. Donc nous espérons que la rédaction de ces textes va nous aider à partager les bonnes pratiques pour que toutes les académies soient sur le même pied d’égalité. »

A conclu Florent Kataka le président du bureau provisoire de l’association.

À noter donc qu’au cours de cette deuxième assemblée générale, les textes ont été approuvés par tous les membres présents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.