samedi, 23 février 2019
Advertisement
1ère Division

D1: Salli Ahmed Salim limogé, Ayivi, Noutsoudjin et Kegbalo se positionnent

Nous vous l’annoncions hier et bien Salli Ahmed Salim n’est plus le coach de l’As OTR. L’entraineur ghanéen a été démis de ses fonctions par les responsables ce mercredi.

Un bilan de 3 défaites, un nul et 3 victoire, aura suffi pour éjecter l’ancien coach de Gomido de son poste. Selon le communiqué du club en date de ce mercredi, les raisons de ce limogeage reposent sur ses difficultés à pouvoir manager l’équipe.Il y a également la barrière linguistique

« Le recrutement de l’ancien entraineur des Anges FC et de Gomido FC de Kpalime pour remplacer Gneni Sebabi avait pour finalité d’impulser une nouvelle dynamique à l’équipe et de lui permettre d’accrocher une place en compétitions continentales. Mais très vite, les difficultés par rapport au management de l’équipe et la gestion de groupe sont apparues. A cela s’ajoute la barrière linguistique même si ceci n’est pas un facteur indispensable qui s’est accentuée dans la fluidité de la communication. Pire, certains joueurs recrutés par le soin du coach n’ont jusque-là pas encore prouvé toutes les aptitudes et la confiance placée en eux »

Précise le communiqué

A ce bilan, s’est ajouté un inceident dans les vestiaires à la mi-temps de la rencontre de la 7e journée de la première division, alors que l’équipe était menée 2-0

«L’AS OTR a subi une désillusion dimanche dernier à wome (0-3) devant Maranatha au cours d’une rencontre ou toute l’équipe a sombré. Au delà de cette défaite, c’est l’incident à la – mi temps dans les vestiaires du club de l’office qui a été mal apprécié par le bureau exécutif. Un coup de sang du coach qui s’est littéralement emporté face à un dirigeant de l’AS OTR venu encourager l’équipe menée 2-0 à cet instant précis du match. »

Ajoute le communiqué.

Il a donc été remercié ainsi qu’une partie de son staff après avoir été indemnisés.

« La décision a été alors prise d’activer les dispositions contractuelles en mettant fin à la relation de travail avec l’entraineur ainsi qu’une partie de son staff ( le coach adjoint et l’entraineur des gardiens) tous arrivés avec lui et contractuellement solidaires.. conformément aux clauses du contrat, ils ont été indemnisés. «

Pour assurer sa succession, les noms de trois techniciens sont sur la table des dirigeants du club mais il faut encore attendre pour que la fumée blanche sorte

« En plein championnat, les marges de manœuvres sont réduites pour l’AS OTR en quête d’un nouvel entraineur. Sur la short liste des dirigeants de l’AS OTR: Ayivi Ekouevi qui a participé à la ligue Africaine des Champions avec l’AS Togo Port , Noutsoudje Maurice, libre de tout engagement après son départ d’Asko de Kara et Kegbalo kodjovi, ex coach de Asfosa. Le verdict est attendu dans les prochaines heures. »

Conclut le communiqué

Passionnée du net, du foot  et du journalisme, j’ai créé en 2013,  togofoot.info pour relayer les infos sur le football togolais.  Grande fan des éperviers du Togo

Publier un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :