Fin de parcours pour le club togolais US Koroki de Tchamba engagé dans les tours préliminaires de la ligue africaine des clubs champions ce mardi au stade de Lomé. Battus à l’aller au Sénégal par l’Asc Jaraaf (1-0), les archers de Tchamba tombent au match retour dans la séance des tirs au but 4-2, après avoir gagné dans le temps réglementaire 1 but à 0.

Sans round d’observation, les Archers de Tchamba prennent le match en main dans le souci de faire le retard du match aller. Les joueurs Gafarou Boukari, Ousmane Fofana, Salami Assouma et autre Bodroma Jean vont se mettre en évidence sans grand danger pour les visiteurs. Derrière, les poulains du coach Malick Daff du Jaraaf sortent de leur torpeur et apportent plus le danger dans le camp adverse sans toutefois trouver la faille. Après une demi heure de jeu, le match s’anime de part et d’autre avec des actions de buts vendangées. Les sénégalais Papa paye, Assane Mbodj et autre Momo Cissé vont échouer tour à tour dans la zone de vérité de Koroki. Malgré la volonté et les multiples occasions procurées, le score restera nul et vierge de 0 but partout jusqu’à la pause.

Du retour des vestiaires, les deux formations se lancent dans la bataille avec un jeu direct tourné vers l’offensif. Les Archers de Tchamba seront les premiers à se signaler dans le camp adverse mais la défense sénégalaise veille aux grains. Les visiteurs subissent la rencontre et procèdent de temps en temps par des contre-attaques infructueuses. À la 68è minute, sur un coup franc décomposé, le capitaine de Koroki Ousmane Fofana assomme d’une lourde frappe le goal sénégalais Pape Ndiaye pour l’ouverture du score au grand bonheur des supporters ayant fait nombreux le déplacement du stade municipal de Lomé. Sonnés par cette ouverture du score, les joueurs de Jaraaf se réveillent et déroulent mais c’est sans compter avec la détermination et l’engagement du goal togolais Sambao Abdel Aziz de Koroki qui veille aux grains. Les ardeurs diminuent avec quelques actions de buts mais plus rien ne sera marqué jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre malien Ousmane Sidibé sur cet avantage de Koroki qui refait son retard du match aller.

1 but partout donc sur l’ensemble des deux rencontres, la formation de Jaraaf va finalement l’emporter dans la séance fatidique des tirs au but 4 tirs contre 2 et se qualifie pour le tour suivant.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.