Blessé toute l’année 2018, Placca Fessou a été éloigné des terrains plusieurs mois et  a été privé des éliminatoires de la CAN 2019 avec les éperviers. De retour sur les pelouses, il y a quelques semaines après une opération et des semaines de rééducation, l’attaquant togolais de Wilrijk dans une interview exclusive  accordée à togofoot.info nous parle de sa traversée de désert, de son retour sur le terrain et des éperviers

  • L’année 2018 a été une année compliquée pour toi ? Veux-tu bien nous en dire plus ?

 

Effectivement, ça a commencé par la défaite en finale pour la montée en Jupiler Pro League. Ensuite il y a eu cette blessure que j’ai traînée pendant les derniers matches de la saison et qui m’a finalement conduit à une opération. Alors place à de longs mois de revalidation qui n’ont pas du tout été facile, je vous l’assure. Mais Dieu merci,  je retrouve le terrain peu à peu maintenant et c’est un grand soulagement.

 

  • Tu as repris depuis quelques semaines, la compétition avec ton club. Comment se passe ce retour ?

 

Oui j’ai repris il y a quelques semaines, je peux dire que ça se passe pour le mieux car je joue des bouts de match. Il faut maintenant continuer le travail et retrouver le rythme ainsi que le temps de jeu car vous n’êtes pas sans savoir que j’ai fait plusieurs mois sans jouer et que l’équipe a pris une autre dimension pendant ce temps.

 

  • Vous étiez passés tout près de la montée la saison dernière. Cette montée est-elle toujours possible cette saison ?

 

On a nos chances cette saison de monter, mais après tout nous sommes en foot et tout peut se passer quand on s’attend le moins. Mais je peux dire que nous sommes sur la bonne voie en cette 2eme partie de saison et que nous pouvons le faire en continuant sur cette lancée.

 

  • N’as-tu pas envie d’aller voir ailleurs après plusieurs saisons passées à Wilrijk ?

 

(Sourire) Chaque chose en son temps. Je ne suis pas pressé.

 

 

  • Cette blessure t’a empêché de revenir en sélection. De loin, comment as-tu vécu ces éliminatoires ?

 

J’ai supporté l’équipe à chaque match, j’étais de tout cœur elle.

 

  • Le Togo est mal barré . Il doit devoir battre le Bénin en Mars pour se qualifier pour la CAN 2019. Comment appréhendes-tu cette rencontre ?

 

On est mal barré comme tu le dis, mais l’essentiel est qu’il y a une chance, et qu’il faut faire de notre mieux pour la saisir. On sait tous que ça va pas être facile en terre béninoise mais on a le potentiel pour le faire et on ira se battre pour.

 

  • Quels sont tes vœux pour cette nouvelle année ?

La santé par-dessus tout, plus de blessures et surtout une fructueuse Année à toutes et à tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.