Accusés à raison ou à tort, les arbitres togolais depuis le début de la saison ne, sont à leur aise. Les supporters ne leur font pas de cadeau. La Fédération Togolaise de Football (FTF) promet remettre tout en ordre dans le corps.

Les arbitres font objet de critiques depuis le début de la saison. Accusés de corruption, de manque de professionnalisme ou encore de négligence dans leurs décisions, on leur fait porter les responsabilités des échecs de tel ou de tel club. On parle même de complaisance dans le choix de leur désignation sur les matches. Et, comme pour donner raison à leurs détracteurs, les arbitres togolais brillent par leur absence sur l’échiquier international.  Ils étaient absents de la CAN 2017 et du CHAN 2018 et ont été faiblement représentés dans les compétitions des jeunes et des femmes. Un des leurs a même écopé de 10 ans de suspension par la Confédération Africaine de Football (CAF) pour corruption.

Ils sont 13 à avoir reçu cette année leurs badges d’arbitres et assistants FIFA  et même si leur désignation est critiquée par l’opinion publique, leurs premiers responsables se défendent

 Moi, je ne saurais dire sur quel ou quel paramètre les treize arbitres ont été sélectionnés. Et de surcroit, je ne suis pas en possession des notes obtenues par ceux qui viennent d’être sélectionnés.

A déclaré Madame Kayi LAWSON, chef de département des arbitres de la FTF.

Pour donc comprendre et creuser l’abcès, la FTF a donc décidé lors de sa dernière réunion d’extirper les brebis galeuses et de renforcer leurs capacités

Parallèlement, le Comité Exécutif a eu à débattre des questions relatives à l’arbitrage. A ce propos, le COMEX se fixe pour ambition: l’assainissement du corps arbitral et le renforcement des capacités.

A précisé un communiqué à la fin de la réunion

Mais déjà, en 2016, le président de la FTF avait déjà mis en garde les arbitres

 Ceux qui céderont à des pressions punissables et fausseront les résultats des matches, seront sévèrement punis sur la base du code éthique de la FTF 

Avait déclaré Guy Akovy lors d’une rencontre avec les hommes en noir.Trois ans après, le constat est toujours le même.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.