Le 17e chapitre du championnat national de football de première division a livré son verdict le weekend dernier avec plus ou moins de réussite pour les différentes formations engagées. Le fait marquant de cette journée est sans doute la victoire de la lanterne rouge Gbolhoesu des Lacs qui épingle le dauphin Gbikinti FC de Bassar et s’extirpe ainsi de la zone rouge de relégation. L’homme providentiel des Requins, Gueli Koffi a inscrit l’unique but de la partie et permet à son équipe d’engranger les 3 précieux points de cette journée. Les hommes du coach Yenke Claude conscients de leur situation, ont bataillé dur pour s’offrir une bouffée d’oxygène.

Il fallait gagner cette rencontre. En première partie, on a su gérer le match mais en deuxième partie, on a laissé beaucoup d’espace à l’adversaire. Ce qui lui a permis d’évoluer comme il le voulait. On a fait la remarque et on a essayé d’apporter des changements qui n’ont pas apporté ce que nous voulons. Normalement en deuxième mi-temps, on devrait garder le ballon, circuler au maximum et jouer plus dans le camp de l’adversaire mais il s’est fait que nos deux milieux récupérateurs n’ont pas répondu comme il le fallait après la reprise. Mais on a su contenir les assauts offensifs de l’adversaire. L’essentiel est de gagner ce match. »

A laissé entendre le technicien togolais des Requins mâles d’Aneho Yenke Claude.

Une victoire qui permet donc aux hommes du coach Yenke Claude de quitter la zone rouge de relégation pour se retrouver à la 12é place du classement. Quant aux visiteurs, ils s’inclinent après 6 matches consécutifs sans défaite et perdent du coup leur fauteuil de dauphin et se pointent désormais à la 5é marche du podium.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.