Le congrès ordinaire de la FTF organisé le samedi dernier  a permis aux acteurs de prendre quelques résolutions en vue d’éradiquer les violences qui ont refait surface dans les différents championnats nationaux depuis quelques semaines. Pointés du doigt comme étant la cause des violences dans les stades, les officiels des matchs ont été pris à partie par les supporters incontrôlés mettant ainsi en danger leurs  vies. Une résolution très importante et salutaire selon Sedjro Kossi, président de l’Association National des Arbitres de Football du Togo (ANAFOOT):

Ce que l’Anafoot a plus retenu au cours de ce congrès, c’est les modifications apportées aux statuts. Parce que pour l’évolution du football, ces modifications s’imposent parce qu’il y’a une partie qui concerne les arbitres, c’est donc un point essentiel pour le développement de notre football. »

Sur la question de comment faire pour éradiquer les violences, le président de l’ANAFOOT a sa reponse

  pour éradiquer les violences sur les terrains, ce serait un travail de concertation de tous les acteurs. Aujourd’hui, on s’accuse les uns et les autres. Les arbitres ont leur rôle à jouer, les joueurs ont leur rôle à jouer, les responsables des clubs, la fédération et les supporters ont leur rôle à jouer. C’est là où je félicite l’intervention du président de l’Association des Journalistes Sportifs Indépendants du Togo (AJSIT) qui propose qu’il faut associer les médias parce que les lois du jeu évoluent et le public n’est pas au parfum de ces modifications-là. Ça fait que quand le spectateur est là, pour lui son équipe doit gagner, au cas où l’arbitre applique la loi, il n’a pas compris et il porte la main sur l’arbitre, ce n’est pas bon. Dans l’intervention du président de la fédération et du ministre en charge des sports, tous se sont appesantis sur ces violences et je pense que c’est ensemble qu’on peut éradiquer ces violences surtout qu’on tend vers la fin des championnats. »

a déclaré Sedro Kossi, le président de l’Anafoot.

Des résolutions saluées par tous les congressistes qui pensent que ces mesures peuvent apporter des solutions concrètes dans la lutte contre les violences dans les stades. En attendant que toutes ces mesures soient mises en application, les différents championnats nationaux reprennent ce weekend sur l’ensemble du territoire national avec l’espoir que les vieux démons de la violence ne refassent plus surface.

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.