Loin d’être une surprise, la convocation d’Idrissa Ogodjo avec les éperviers du Togo pour le match capital de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019 n’est que le couronnement du travail assidu du jeune gardien avec le DCMP du Congo démocratique depuis plusieurs mois.

Devenu titulaire avec le club congolais, Idrissa passé par Africa Sports d’Abidjan a convaincu le sélectionneur national, Claude Leroy qui a décidé de lui faire confiance pour ce match capital

Un pas est désormais franchi par le jeune portier ; celui de faire son entrée dans le nid des éperviers mais les attentes sont grandes. Le togolais doit désormais travailler à s’imposer et à  rester dans le nid. La tâche devient donc dure et la concurrence rude à un poste où, Bassa –Djeri Bassirou semble est le Numéro 1 de Claude Leroy et Malcolm Barcola son challenger immédiat. Idrissa Ogodjo, doit par le travail, essayer de bouleverser la donne. Ce n’est pas le talent qui manque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.